Fiscalité
5 4045

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Chers lecteurs et lectrices des Mordus de l'immobilier. Je vous annonce que j’entamerai une première année de rédaction pour vous sur le blogue à la rubrique Fiscalité.  Je profite de l’occasion pour vous remercier, chers lecteurs et lectrices, d’avoir autant partagé l'article que j’ai rédigé: Fiscalité: êtes-vous tenté d'investir dans l'immobilier locatif? En effet, vous avez été tout près de 1 736 à aller le lire et partager sur les réseaux sociaux. Je vous en remercie sincèrement et j’ose espérer que mes prochains articles vous seraient utiles ainsi qu’à vos amis, à vos connaissances, à vos relations d’affaires ou à vos fans sur Internet.
 
Cette semaine, il s’agit d’un article particulier. En effet, je n’écrirai pas sur un sujet relié directement à l’immobilier comme j’ai fait à mon autre article. En fait, je vais écrire sur les prochains articles sur le CELI, le REEE et le REEI (et autres) pour comprendre que d’autres types de compte peuvent aussi être utilisés et que chacun possède des caractéristiques qui leur sont propres. Il semble par ailleurs avoir une mauvaise compréhension sur ses véhicules de placements que l'on entend tant parler.
 
Je veux également profiter de l’occasion pour remercier Les mordusdimmobilier.com, tout particulièrement à Sébastien Gamache, qui m’a fait confiance et qui a prôné ma continuité à écrire dans le blogue des Mordus.
 
Premièrement, je voudrais faire certaines petites précisions pour que l’explication soit très claire. Un REER (Régime enregistré d’Épargne Retraite),  n’est pas un placement, mais bien un type de compte qui vous permet de faire des placements à l’intérieur de celui-ci et avec des caractéristiques fiscales qui lui sont propres. Par exemple, vous pouvez prendre un placement, un dépôt à terme, que vous pouvez mettre dans le compte REER. Le rendement du placement sera le même, peu importe qu’il soit dans un REER ou non, c’est seulement le traitement fiscal du rendement et/ou du dépôt dans le compte qui aura des incidences sur vos impôts. Nous vous suggérons d’aller voir notre prochain article sur le CELI pour encore mieux comprendre.