Pour réussir en immobilier, on doit être riche : Mythe ou réalité?

Pour réussir en immobilier, on doit être riche : Mythe ou réalité?

Ce fut plus difficile pour moi dernièrement de m’asseoir et de prendre le temps d’écrire pour vous puisque nous avons fait l’achat de 3 propriétés pour de la spéculation immobilière (flip) en l’espace de 4 semaines seulement. Deux de ces projets sont des flips « rénovations », alors que le dernier est un flip « tel quel ». Pour ceux qui me suivent sur ma page Facebook, vous avez déjà vu des photos et des détails de nos projets en cours. Pour ceux qui ne me suivent pas encore, je vous invite à le faire dès maintenant pour ne rien manquer de l’action : https://www.facebook.com/JeuneMillionnaireImmobilier.

Bon alors! À pratiquement chaque jour que je discute d’immobilier avec les gens qui débutent dans le milieu ou à chaque fois que je participe à un événement sur l’immobilier, j’entends souvent la phrase suivante: « Je veux faire de l’immobilier, mais je n’ai pas d’argent. Ça prend de l’argent pour faire de l’immobilier! » Donc, la majorité des gens sont convaincus, à tort ou à raison, que pour réussir en immobilier, on doit être riche. D’après vous, est-ce un mythe ou une réalité? En lisant les lignes ici-bas, peut-être que votre opinion changera.

Lorsque j’étais enfant, on m’a toujours appris que pour avoir du succès dans la vie, il fallait étudier, aller à l’école et obtenir un diplôme universitaire. De cette façon, je pourrais avoir un emploi stable dans une grosse firme, avoir des avantages sociaux, un gros trois ou quatre semaines de vacances PAR ANNÉE, et prendre ma retraite à 65 ans. Ceci sonne familier? Avez-vous déjà lu le livre « Père Riche Père Pauvre » de Robert Kiyosaki? Si la réponse est non, je vous suggère de vous le procurer immédiatement et de le lire. Ce livre a changé ma vie et ma perception du succès pour toujours!

Lorsque vous comprendrez que l’école ne devrait pas dicter votre façon de voir la vie et le succès, et que seulement trois à quatre semaines de vacances par année est tout simplement RIDICULE, vous réaliserez tout votre potentiel en tant qu’entrepreneur. Vous allez commencer à chercher des solutions pour améliorer votre situation financière et réaliser vos rêves à tout prix. Vous passerez de l’affirmation « Je ne peux pas me permettre de vivre la vie des mes rêves » au questionnement « COMMENT est-ce que je peux me permettre de vivre mon rêve? ». Vous comprenez la différence? L’affirmation vous fait abandonner sur le champ et ne pas vous poser de question. C’est la solution facile et l’excuse facile. Le questionnement vous force à réfléchir et à trouver une solution pour atteindre vos objectifs. Pour moi, le mot « COMMENT », c’était l’immobilier!


Quelle est la réaction typique des gens de votre entourage lorsque vous leur mentionnez que vous voulez investir? Que ce soit en immobilier, en bourse, dans une entreprise ou tout autre, la réponse reste souvent la même: « Comment veux-tu investir si tu n’as pas d’argent? L’immobilier, la bourse ou le lancement d’entreprise, c’est pour les riches. Ça prend de l’argent pour faire de l’argent! ». Ceci sonne familier encore une fois? Et bien, toutes ses excuses sont excellentes pour éviter de sortir de votre zone de confort et TROUVER UNE SOLUTION! C’est tellement facile de trouver des excuses et de mettre la faute sur des facteurs externes. Mais vous savez quoi? Vous contrôlez votre propre vie et votre destinée, et non pas les gens autour de vous. Cessez de vous laisser influencer par les gens négatifs et pessimistes qui vous entourent. Entourez vous de gens positifs qui ont du succès afin de vous encourager à avancer plus rapidement. Arrêtez d’avoir PEUR du succès, foncez et ne regardez plus en arrière, telle est la clef!

Après avoir lu tout ceci, vous devez probablement vous demander combien d’argent est-ce que j’ai eu besoin pour compléter ma première transaction immobilière en 2012 en achetant un triplex lorsque j’avais 23 ans? C’est bien simple et vous devez vous douter de la réponse : ZÉRO dollar! NON, personne dans ma famille immédiate n’est riche. Je viens d’une famille de classe moyenne qui n’a jamais investie en immobilier. NON, personne dans ma famille n’a déjà eu sa propre entreprise, et personne n’avait plus que son secondaire 5. Et NON, je n’ai pas hérité. En fait, lorsque des gens décèdent dans notre famille, nous héritons plutôt de dettes. Bref, j’ai acheté mon premier triplex sans mettre un sous de ma poche, même si personne dans ma famille n’a d’argent et que personne ne m’a montré comment faire. J’ai donc dû apprendre par moi-même. Alors, quelle est votre excuse pour ne pas passer à l’action? Si vous avez été en mesure d’appendre les mathématiques, la physique ou l’histoire à l’école, pourquoi ne seriez-vous pas en mesure d’en apprendre sur le domaine qui vous passionne? Aucune EXCUSE!

Maintenant, revenons à l’achat de ce fameux triplex. Étant donné que personne dans ma famille immédiate n’était en mesure de supporter mon projet financièrement parlant, j’ai décidé de commencer à parler de mon désire d’acheter un immeuble à revenus à tous les gens autour de moi (amis, parents d’amis, collègues de travail, etc). Après plusieurs semaines, j’ai constaté que deux personnes dans la famille de ma copine semblaient particulièrement intéressés par mon projet lorsque j’en disutais. C’est à ce moment que nous avons décidé de nous associer afin de faire l’achat d’un triplex. Le plan était simple, nous allions utiliser l’équité disponible sur la maison d’un des associés pour servir de mise de fonds (20 %) pour notre achat. Après avoir fait plusieurs recherches, nous avons trouvé un immeuble qui avait un potentiel de revenu suffisant pour couvrir toutes les dépenses même si l’immeuble était hypothéqué à 100 %. Donc, nous avons acheté le triplex en question avec un financement de 80 % provenant d’une institution financière, et 20 % provenant d’une marge de crédit hypothécaire. Résultat, un achat rentable sans sortir d’argent de nos poches du tout. Alors, faire des transactions immobilières sans avoir d’argent, est-ce possible? Oui, vous n’avez qu’à chercher des gens qui ont la capacité d’emprunt pour supporter vos projets. Dans mon cas, 33.3 % d’un immeuble est bien mieux que 100 % de rien du tout, qu’en pensez-vous? Pour voir d’autres détails de cette transaction: cliquez ici!

En d’autres mots, je n’avais pas d’argent et j’ai donc trouvé une solution pour acheter grâce à des partenaires. Aucune excuse, vous vous souvenez? Maintenant, plusieurs dirons que la famille de ma copine est aussi considérée comme ma famille, alors je vous prouverez qu’il est possible de trouver de l’argent auprès d’autres gens autour de vous. Voici les détails de ma deuxième transaction pour laquelle mon argent n’était également pas nécessaire.


Un peu moins d’un an après l’achat de triplex, je voulais faire de l’argent rapidement et j’ai été attiré par la spéculation immobilière, communément appelée les « flips ». J’ai donc commencé à chercher des opportunités d’achat de maisons afin de rénover et de revendre rapidement à profits. Encore une fois, je n’avais pas les fonds nécessaires pour acheter une maison et encore moins pour la rénover. En parlant de mes projets avec un de mes meilleurs amis, celui-ci m’a dit qu’un membre de sa famille serait potentiellement intéressé à nous aider financièrement si nous embarquions les trois ensemble dans le projet. Nous avons donc décidé de nous lancer dans le projet à part égale tous les trois. Le membre de sa famille fournirait l’argent nécessaire moyennant un taux annuel de 3% payable à la vente de la propriété et à même les profits de la vente, alors que moi et mon ami devions nous concentrer sur la recherche de propriétés et la gestion des travaux de rénovations. Un excellent partenariat pour les trois parties! Nous avons réalisez un beau projet ensemble, qui constitua mon premier flip à l’âge de 24 ans, et avons touché un profit net avant impôts de 22 000 $. Donc, ma part du profit s’élevait à environ 7 000 $ pour un total de 8 jours de travail sur la maison. Ceci représente un salaire horaire de 875 $ de l’heure. Ensuite, j’ai pris la totalité de ce 7 000 $ et je l’ai investi dans mon développement personnel en participant à plusieurs formations en immobilier et à des événements de réseautage, en achetant des livres, en lisant des blogues surl’immobilier, et plus afin de me rapprocher le plus rapidement possible de mon objectif d’atteindre mon indépendance financière avant l’âge de 30 ans. Pour voir d’autres détails de cette transaction: cliquez ici!

Alors je vous repose la question « On doit être riche pour réussir en immobilier : Mythe ou réalité »? C’est effectivement un MYTHE!

Suite à la lecture de tout ceci, qu’attendez-vous pour vous lancer et réaliser vos rêves? Nous avons TOUS des gens autour de nous qui ont les moyens financiers de supporter nos projets. Si vous jugez que vous n’avez absolument personne dans votre entourage qui peut vous épauler, ne vous arrêtez surtout pas à cet obstacle. Participez à des événements de réseautage et discutez à voix HAUTE de vos projets avec les gens. Ne gardez pas tout caché dans votre tête, faites-en part aux gens autour de vous. Si vous êtes passionné, bien organisé, et que vous avez les connaissances requises, les gens voudront vous aider et s’associer avec vous. Arrêtez d’écouter les gens négatifs qui ne veulent pas vous voir réussir et entourez-vous de gens positifs qui sauront vous faire avancer. C’est ce qui m’a permis de réussir. J’espère que maintenant vous serez en mesure d’y arriver et de suffisamment sortir de votre zone de confort afin de vivre de votre passion.

 

Guillaume Dufour – Jeune Millionnaire de l’Immobilier

**Prenez bien note qu’avant d’effectuer quelconque transaction immobilière, il est important de vous informer auprès de spécialistes reconnus tels que fiscalistes, comptables, avocats, courtiers hypothécaires et/ou immobiliers. Dans mes articles, je peux seulement vous exposer mes expériences personnelles à titre indicatifs et je ne prétends en aucun temps être un expert dans quelconque domaine, et je ne prétend PAS détenir la vérité absolue. Merci de votre compréhension et pour votre support.**

Facebook Comments

#Suivez-nous sur Instagram